Ausaari

Qui se cache derrière ta marque ?

Aaricia Sansen, je suis liégeoise (Belgique) et je fais du tissage depuis mon enfance avec les femmes de ma famille. J'ai créé Ausaari suite à un voyage au Québec qui m'a fait redécouvrir les métiers de la laine au travers du Cercle des Fermières et m'a donné envie de revaloriser le métier de tisserande, ainsi que la laine belge.

Quel est ton parcours ?

J'ai un diplôme en architecture d'intérieur et en scénographie de spectacle. J'ai aussi passé mon agrégation, ce qui m'a permis d'enseigner les arts plastiques et l'histoire de l'art avant de changer de branche et de travailler dans la com’.

D’où viens-tu et où vis-tu ? 

Je suis de Liège en Belgique et j'y vis actuellement.

Où sont fabriquées tes collections, par qui ? 

Je crée tout moi-même à la maison dans mon atelier. Je travaille sur des métiers à tisser que j'ai fabriqués ou restaurés.

De quoi t’inspires-tu pour créer tes jolies collections ? 

Je ne sais pas exactement d'où vient mon inspiration mais j'ai remarqué que je crée plus facilement lorsque je me sens bien et que j'ai du temps pour moi. Je passe beaucoup de temps à l'extérieur, dans mon jardin, car j'ai la chance de vivre à la campagne et proche de la ville à la fois. Ça fait du bon terreau pour la créativité.

Quelles sont les valeurs que tu souhaites véhiculer au travers de tes créations ? 

Ausaari est basé sur des valeurs éthiques et éco-responsables. Je fais particulièrement attention dans mon quotidien à vivre dans le respect de chacun et de la planète. Je ne pouvais donc pas imaginer mon projet être autrement. C'est pour cela que je n'utilise que des matières locales, 100% naturelles et/ou recyclées.

La transmission est aussi une valeur forte du projet, comme je l'ai dit plus haut, j'ai envie de faire revivre le métier de tisserande, je donne donc aussi des ateliers tissage régulièrement pour apprendre les bases de cette technique et je continue bien évidemment de me former moi-même.