Isaro Creations

Qui se cache derrière d’Isaro Creations ? 

Il y a Raïssa, une Bruxelloise, rwandaise d’origine, de 32 ans, bavarde, souriante. Je suis créatrice de bijoux et d’accessoires ! 

Quel est ton parcours ? 

Après des études en communication et ne trouvant pas un emploi qui me corresponde, je pars à l’aventure en Australie pour changer d’air et revenir avec un projet concret. A mon retour, je me suis redirigée vers le métier d’animatrice pédagogique en ASBL. En parallèle, je me suis mise à créer des bijoux de toutes sortes (perles, argiles, faux cuir, ...). Petit à petit l’idée de créer ma boutique en ligne a germé. Fin 2020, Isaro Creations est née.  

D’où viens-tu et où vis-tu ? 

Née au Rwanda, le pays des milles collines, je suis arrivée en Belgique à l’âge de 2 ans. J’ai grandi à Bruxelles dans le quartier populaire des Marolles. A mon retour de l’étranger, je suis revenue m’installer à Bruxelles. Une city girl dans l’âme !

Où sont fabriquées tes collections, par qui ? 

Je conçois mes collections dans un appartement/atelier de Schaerbeek. Du choix des matériaux à la préparation de l’argile polymère en passant par le marketing et l'envoi des colis, tout est fait par mes petites mains. 

De quoi t’inspires-tu pour créer tes jolies collections ? 

Je me définis comme une artiste « touche-à-tout » et mes collections reflètent mes inspirations et aspirations du moment. Pour ma première collection « Sunshine », j’ai rendu hommage à ma culture et mes racines en nommant chaque pièce par un mot en Kinyarwanda, ma langue maternelle. Ma deuxième collection, « Fruit Pop », est inspirée des années 70 et est composée de formes pops aux couleurs acidulées. Après des mois d’isolement, la joie est à l’honneur chez Isaro Creations ! 

Quelles sont les valeurs que tu souhaites véhiculer au travers de tes créations, ta marque ? 

L’estime de soi, le fait que chacune d’entre nous est unique. Dans un monde où la différence n’est ni représentée, ni valorisée; s’aimer et suivre ce qui nous donne de la joie au quotidien est plus qu’important !